SIBSO - Syndicat mixte du Bassin Supérieur de l'Orge

Syndicat mixte du
Bassin Supérieur de l'Orge

Missions générales et chiffres clés

Qu'est-ce que le SIBSO ?

Le SIBSO (Syndicat mIxte du Bassin Supérieur de l'Orge) est un établissement public de coopération intercommunale qui exerce des compétences qui lui ont été déléguées par les collectivités qui le constituent : LA GESTION DE COURS D'EAU ET L'ASSAINISSEMENT.

Lire la suite

Le SIBSO

Pourquoi "Bassin Supérieur de l'Orge" ? Parce qu'il a été reconnu 2 bassins versants pour la rivière l'Orge :

  • le 1er, qui correspond à l'amont du cours d'eau, est compris entre les sources de l'Orge à Saint-Martin-de-Bréthencourt dans les Yvelines et l'ouvrage hydraulique du moulin Cerpied à Arpajon. Il est géré par le SIBSO.
  • le 2ème, qui correspond à l'aval du cours d'eau et se termine à la confluence de l'Orge avec la Seine à Athis-Mons, est géré par le SIVOA (Syndicat mIxte de la Vallée de l'Orge Aval).

Le SIBSO intervient sur le territoire de 23 communes et 5 intercommunalités :

  • 23 communes
    • Arpajon
    • Breuillet
    • Breux-Jouy
    • Bruyères-le-Châtel
    • Corbreuse
    • Courson-Monteloup
    • Dourdan
    • Egly
    • Le-Val-Saint-Germain
    • Mauchamps
    • Ollainville
    • Roinville-sous-Dourdan
    • Saint-Chéron
    • Saint-Cyr-sous-Dourdan
    • Saint-Martin-de-Bréthencourt
    • Saint-Maurice-Montcouronne
    • Saint-Sulpice-de-Favières
    • Saint-Yon
    • Sainte-Mesme
    • Sermaise
    • Souzy-la-Briche
    • Vaugrigneuse
    • Villeconin
  • Communautés d'agglomération
    • Rambouillet Territoires
    • Cœur d'Essonne
  • Communautés de communes
    • Le Dourdannais en Hurepoix
    • Le Pays de Limours
    • Entre Juine et Renarde

Le SIBSO étant un syndicat dit "à la carte", les collectivités ont fait le choix d'adhérer à l'une ou aux 2 compétences.

Adhésion des collectivités aux différentes compétences
Replier

son financement

Le SIBSO dispose d'un budget pour chacune de ses compétences :

Lire la suite
  • le budget rivière qui est financé en grande partie pour les dépenses de fonctionnement par les participations versées par les collectivités membres,
  • le budget assainissement qui perçoit les redevances dites d'assainissement (pour la collecte, le transport et l'épuration des eaux usées) directement prélevées sur les factures d'eau des usagers.
  • Par ailleurs, le SIBSO reçoit à la fois pour des dépenses de fonctionnement et d'investissement des subventions versées par les partenaires financiers (Agence de l'Eau, Conseil Régional d'Ile-de-France, Conseil Général de l'Essonne, Conseil Général des Yvelines).


Replier