SIBSO - Syndicat mixte du Bassin Supérieur de l'Orge

Syndicat mixte du
Bassin Supérieur de l'Orge

Gestion des inondations

Inondations : quels risques ?

Lire la suite

Définitions :

CRUE :
augmentation de la quantité d'eau qui s'écoule dans la rivière en un temps donné (le débit) (Source : Prim'net)
INONDATION :
Submersion lente ou rapide d'installations ou habitations, liée au débordement des eaux superficielles, lors d'une crue consécutive à des évènements pluvieux (définition Eaufrance)

A proximité des cours d'eau, le RISQUE INONDATION est lié à un débordement des eaux du lit mineur vers le lit majeur (aléa) et à la présence d'installations ou d'activités humaines (risque) dans le lit majeur.

SCHEMAS DE PRINCIPE :

Lit mineur (source : Prim'net)
Lit mineur (source : Prim'net)

 

La majorité du temps, les cours d'eau s'écoulent dans leur lit mineur, ou dans un lit artificiel surélevé (bief).


Inondation dans le lit majeur (source : Prim'net)
Inondation dans le lit majeur
(source : Prim'net)

 

Lors de crues importantes, les cours d'eau débordent de leur lit mineur pour s'étendre dans leur lit majeur. Ce phénomène est normal, c'est-à-dire que c'est un événement naturel dans la vie d'un cours d'eau.


Vulnérabilité des populations

La vulnérabilité est liée à la présence en zone inondable d'activités ou d'installations humaines. Cette vulnérabilité se traduit par plusieurs risques :

  • dommages aux biens (mobiliers, immobiliers...) ou aux personnes,
  • coupure des routes et autres voies de transport,
  • interruption des communications,
  • pollution et accident technologique, ...

Quelques conseils pour se protéger des inondations :

Vous pouvez consulter le site internet de l'Etat sur les risques majeurs :

Prim.net
Replier

La protection contre les inondations

Lire la suite

La connaissance du risque inondation

Les inondations sont classées comme un risque majeur en France. Ce risque est bien connu au niveau de son importante (débits, hauteur d'eau…). Cependant la probabilité d'apparition d'une inondation d'une intensité x est difficilement prévisible. Les statistiques, les modèles mathématiques… ne permettent que de calculer la probabilité d'apparition d'une crue d'une intensité donnée se produise.

Un plan de prévention pour lutter contre le risque inondation sur le territoire

Un plan de prévention du risque inondation (PPRI) sur les rivières Orge et Sallemouille est en cours d'élaboration par les services de l'Etat (DDT 91, Préfecture de l'Essonne).

Sur le territoire du SIBSO, le risque inondation étudié est celui lié aux éventuels débordements de l'Orge amont. Les services de l'état ont établi des « cartes d'aléas » qui identifient :

  • les zones situées dans le lit majeur, le lit moyen et le lit mineur,
  • les zones qui seraient concernées par une crue centennale (c'est-à-dire une crue qui a une chance sur cent de se produire chaque année).

Les éléments du PPRI, dont les cartes provisoires, sont consultables en mairie ou sur le site de la Préfecture de l'Essonne :

Préfecture de l'Essonne - PPRI

Le PPRI est un document opposable aux tiers. C'est-à-dire qu'il s'applique pour tout le monde.

Les plus hautes eaux connues (PHEC)

Les Plus Hautes Eaux Connues correspondent aux plus hauts niveaux auxquels ont été observées les inondations, de mémoire d'homme. Il s'agit en quelque sorte d'un recueil historique. Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y aura pas par le futur des inondations plus hautes que celles observées par le passé.

Sur le territoire du SIBSO, les cartes sont disponibles sur notre module cartographique ou sur celui de la DRIEE Ile-de-France :


inondation

Au titre de la prévention, le SIBSO peut être consulté sur tous les documents d'urbanisme (CU, PC, PLU...). Si nécessaire, ses services se basent sur les données existantes et sur sa connaissance du territoire et des cours d'eau pour émettre des avis et des recommandations vis-à-vis du développement de l'urbanisation.


La réglementation au titre du risque inondation

Enfin, au titre du code de l'environnement, la presque totalité des travaux et interventions, dans ou à proximité des cours d'eau (lit mineur, mit majeur, zone d'expansion des crues...), est aujourd'hui réglementée
(cf. article Règlementation concernant les cours d'eau)

Pour des travaux réalisés sans les autorisations nécessaires, le propriétaire ou le gestionnaire pourra être tenu responsable d'inondations survenues ultérieurement et mettant en cause la construction ou l'aménagement.

Après la prévention, la protection.

Sur le territoire du SIBSO, la protection contre les inondations se traduit par :

  • la présence de plusieurs bassins (Baville, Grillons, Roinville, ...) qui font office de "zone d'expansion des crues". Ils permettent de contrôler au mieux le déroulement de la crue et de limiter ses conséquences. Ces bassins sont dimensionnés pour agir sur des crues d'une occurrence donnée(10 ou 20 ans). Pour des crues plus importantes (durée, vitesse...), ils seront moins efficaces.
  • l'ouverture automatique ou manuelle des ouvrages hydrauliques pour laisser passer d'avantage d'eau et éviter qu'ils aient un effet de rétention.

A NOTER : la suppression ou l'ouverture définitive des ouvrages dans le cadre de la restauration de la continuité écologique va permettre d'améliorer la gestion des crue et de diminuer le risque inondation.


Replier